Les étapes de la mémorisation

Nous voici arrivés à la dernière étape du processus d’apprentissage, à savoir la mémorisation.

La phase de mémorisation est elle-même composée de trois étapes :

  • l’encodage,
  • le stockage,
  • la récupération.

Mémoriser ne se limite pas uniquement à stocker ! D’ailleurs c’est l’importance de l’étape de récupération qui est souvent minimisé. Ce qui est vraiment préjudiciable car si celle-ci est prise en compte la mémorisation en est améliorée.

Comment faciliter la phase de récupération et dans le même temps la mémorisation ?

En mettant en place des indices qui permettent de récupérer l’information à stocker, la mémorisation est améliorée. C’est ce qui se passe lorsque l’on utilise un moyen mnémotechnique. L’indice (une référence que l’on connaît déjà, par exemple l’ordre des lettres dans l’alphabet) aide à retrouver l’information stockée (par exemple qui des trois détroits cités en exemple plus bas est le plus grand).

Pour aller plus loin voici un site qui référencie des centaines de moyens mnémotechniques en tous genres (n’hésitez pas à utiliser l’encart recherche en haut à droite pour sonder le contenu du site).

https://jeretiens.net/largeur-des-detroits-du-bosphore-des-dardanelles-et-de-gibraltar/

 

Publicités